« Je bois du champagne à deux occasions seulement : quand je suis amoureuse et quand je ne le suis pas ».

Coco Chanel

En feuilletant l’Obs n°2978, je fus passablement énervée de lire un article sur « Les bulles au firmament », citant des grandes cuvées de champagne dont le prix s’étale de 150 à 590€ ! Bon, d’accord, sur la page de gauche un autre article en présente une sélection de 30 à 115€. C’est quand même dingue qu’un magazine prétendument « de gôche » ne soit pas plus démocratique ! Alors je tiens à vous rassurer et vous assurer qu’on peut trouver plein de jolis nectars à prix plus populaires. Petit tour d’horizon.

J’aurais aimé vous faire goûter « mon » vin, c’est-à-dire celui des Longues Vignes à Saint-Jouan-des-Guérêts (« mon », parce que j’ai contribué au financement participatif). Mais pour faire un vin, mon dieu, que c’est long. Voilà quatre ans qu’Edouard Cazals a planté des ceps champenois (pinot noir et chardonnay) et angevin (grolleau) très intéressants pour l’effervescence.   Mais il faudra attendre Noël 2022 pour faire péter les bouchons !

 On peut déjà le faire avec Celticae, le premier vin pétillant breton – qui d’ailleurs, revendique vraiment sa bretonnitude avec site BZH, logo avec hermine et le fait d’être fournisseur officiel de bulles du festival de Cornouailles. Précision : les vignes s’épanouissent sur 28 hectares de sols de granit et de gabbro du massif armoricain. Issu de plusieurs générations de vignerons, Pierre-Yves Lusseaud n’est pas du genre à rester les deux pieds dans le même sabot. Après le gel qui a affecté une grande partie de ses vignes, pour ne pas se tourner les pouces, il a créé une bière (la Hell’Celt – tout lien avec le festival de Clisson n’est pas fortuit !) et lancé une ligne de vêtements. Mais revenons à ses bulles. Fines, légères, fruitées, c’est la gaîté assurée pour 6,50€ la bouteille (prix cave). C’est assez bien distribué en Bretagne ; appelez Pierre-Yves pour avoir l’adresse le plus proche de chez vous. 02 40 80 42 03

https://vignobles-lusseaud.bzh/

 A une cinquantaine de kilomètres, toujours sur la rive gauche de la Loire, dans les Mauges, j’ai découvert le Château de Putille lors de mon week-end annuel en Maine-et-Loire. Donatien Delaunay perpétue la viticulture créée par ses grands-parents en 1965 à Montjean-sur-Loire. Au fil des générations, le domaine s’est étendu, diversifiant ses terroirs : falun, sables, « pierre carrée », schiste. Cette dernière roche donne son nom à une cuvée magnifique, un Anjou fines bulles à base de Chenin. « Les schistes de Loire » coûtent 5,40€. Ben oui, faut les avoir ! Mais attention, prévient Geneviève Delaunay « en 2022, on passera à 5,60€ ». Ce prix s’entend à la cave, à la Pommeraye. 
https://chateaudeputille.fr/

Du schiste, il y en a aussi sur la façade des Caves de Joseph, à Rennes https://lescavesdejoseph.com/. Et gageons qu’il y en a dans le terroir d’où est issu leur crémant de Loire (9,50€). Ce Château de l’Aulée est 100% chenin mais d’autres cuvées contiennent du Cabernet franc. http://laulee.com/

 Rue Vasselot, à la cave Histoires de Vins, spécialisée dans les vins bio et nature, Olivier propose la Bulle de l’Ouest, produite par Julien Braud, au domaine éponyme de Monnières, dans le pays nantais. Ce vin de grande qualité (présent sur de belles tables étoilées), 100% melon de Bourgogne, est vendu 12€ à Rennes.

http://www.lesvignesdenantes.com/2019/07/11/dans-les-vignes-de-julien-braud/ 47, rue Vasselot. 02 99 79 18 19

 Crémant, pétillant ou « frizzante », cherchez votre bonheur – de préférence chez les producteurs et les cavistes. Gardez le prosecco pour le Spritz de l’été prochain ou pour les vacances en Italie, consommez de préférence breton, ou … rennais ! Je dis ça en référence à nos sœurs de Rennes-le-château et Rennes-les-Bains, dans l’Aude, sur les terroirs desquelles se font de pétillantes Blanquette de Limoux. Là-bas, ils assurent qu’ils sont les inventeurs de la méthode dite désormais champenoise. Que de batailles homériques autour de ce nom ! Notamment avec Ackerman. Dont les caves troglodytes proches de Saumur se prêtent désormais à de splendides expositions. A mettre au programme sur les routes de vos prochaines vacances ! 

https://www.ackerman.fr/

En attendant, mettons un peu de pétillant dans nos oreilles avec ces deux chansons réjouissantes.

Champagne ! Jacques Higelin

https://www.youtube.com/watch?v=MzOTJ4KJ1Rs

Oasis – Champagne Supernova

https://www.youtube.com/watch?v=VGfDg7wju6M


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *