Je vous écris de chez moi # 27

 

Aujourd’hui, c’est Martine qui nous écrit de l’Orne où elle vit son confinement en s’occupant de son jardin … et de ses deux ânes. Je tenais à vous parler d’elle surtout pour donner des idées aux mamans qui commencent à s’arracher les cheveux avec leur progéniture car Martine Camillieri est une championne de la fabrication de jouets à partir de déchets. 

Auteur, plasticienne et scénographe , cette artiste de la déconsommation présente depuis 2004 dans des galeries et centres d’art, un travail décalé sous forme d’installations, pointant les phénomènes de notre société de surconsommation. Son travail milite pour limiter la prolifération de l’objet sur terre. Et pour que le comestible reste comestible. Passionnée par l’univers du quotidien, elle prône la simplicité, les détournements, l’écologie ludique et bienheureuse.

Elle fait souvent des expos dans des médiathèques où les enfants sont emmenés par leurs maitresses d’école, les enfants adorent : « ils ont bien compris mon propos qui n’est pas de faire l’éloge des emballages… mais de dire : en attendant qu’ils disparaissent… utilisons-les, plutôt que d’acheter de nouvelles babioles pour jouer. Focalisons-nous sur leur existence, pour mieux les connaître et savoir les jeter dans le bon bac de tri ».  Martine espère qu’on arrivera un jour à ouvrir un MDC, Musée du Déchet Contemporain !

Elle travaille actuellement à l’écriture du « Gros livres des petits jardinages.

www.martinecamillieri.com

https://www.objets-perdus.net/

 

Jour xx de confinement

« Je ne sais plus depuis combien de jours nous vivons chacun dans nos bulles…
J’ai l’impression d’être sur Netflix, en saison 1. Le printemps hallucinant!
La saison 2 sera L’Été… Mais ce titre est-il un spoiler tragique de notre histoire ? L’été… veut-il dire que l’homme aura été…

Pour m’interdire de penser, je travaille à mes livres pour les enfants… je sais que parfois ils s’ennuient loin de leurs amis, de leur école, du square, du bac à sable, alors je leur donne à imaginer des petites bricoles à partir d’objets dans la maison. En essayant de les amuser, je m’amuse, je reprends espoir… Les enfants dans ce monde confiné, ce sont eux qui me manquent le plus ».

 

Essayez de vous procurer Le gros livre des petits bricolages (Seuil Jeunesse). Un vrai livre de bricolage pour enfants, sans perceuse ni marteau ni même adulte souvent ! Des histoires à se fabriquer à partir d’emballages du quotidien et de jouets esseulés au fond des coffres. 224 pages de très bonnes et jolies idées !

Autre source de bonheur, le livre « Jamais sans mon Kmion » https://www.epure-editions.com/collection-hors-collection/jamais-sans-mon-kmion–slow-travel-et-cuisine-de-peu-162-3.html. Je crois savoir qu’il est épuisé. Si on lançait une pétition auprès de Sabine Buquet-Grenelle pour qu’elle le réédite ?

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *