De l’art et des artisans, j’adore !

 

Voilà un moment que je vous promettais le 3ème billet sur Saint-Brieuc. Le voilà ! Aux dix (en fait, onze !) adresses prévues, j’ajoute un édito inattendu car ce début d’année est chaud-chaud à Saint-Brieuc-les-Choux ! En moins d’un mois, deux squats ont été ouverts dans la ville. Le premier, rue Abbé Vallée, pour dénoncer les politiques locales en matière de logement. Le deuxième pour créer un « laboratoire artistique » avec le collectif Oups (pour Occupation d’utilité publique surprise) où figure Gaspard Verdure, ancien crieur de rue, bien décidé à agir pour redonner de la vie dans la rue Saint-Guillaume sinistrée. « L’action est en marge de la légalité » reconnait-il mais elle rencontre l’adhésion des artistes. Le collectif a reçu déjà beaucoup de visites … y compris celle d’un huissier !

Bon courage, les gars, les filles !

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/a-saint-brieuc-un-collectif-d-artistes-squatte-un-local-commercial-vide-25-01-2020-12486945.php

 

1 – Anne-Eva Minne sort du cadre

A force de faire des encadrements, Anne-Eva Minne a eu envie d’exposer les oeuvres de ses talentueux clients… ou leur collection ! Deux activités qui cohabitent avec grâce dans l’ancien atelier de son père, sculpteur-ébéniste du vieux Saint-Brieuc. Avec un regard aussi exigeant que bienveillant, elle sélectionne des artistes comme Robert Uriac, Elena Ivanova, Philippe Bertaut, Frédéric Jacob,  le sculpteur Alain Marcon, le peintre de la Marine Albert Brenet. … Atelier du Passe-partout 4 place au Lin. Tél. : 02 96 61 48 39

2 – TYS, à la pêche aux bijoux

Une femme, deux hommes et une seule collection. Thierry, Yannick et Soazig glanent sur la grève des berniques, des coques, des bigorneaux, des ormeaux à partir desquels ils font des répliques en argent, en laiton ou en or. Ils créent aussi des fontes de galets en métal précieux. En vente sur les marchés en été et à la boutique. 25, rue Saint-Gouéno. Tél. 09 72 49 72 22

3- Johann Dubois se met à la règle de 3

Fils de pâtissier, ce passionné ne cesse d’innover tout en maintenant le cap avec ses chocolats, ses confitures, ses guimauves… Ses ganaches, ses pralinés à base de sarrasin et ses guénaos cartonnent et il lance un gâteau de voyage. Un peu à l’étroit dans sa jolie boutique du centre, le chocolatier s’est mis à la règle de trois, en s’installant aussi à Dinan et à Langueux.

9, rue du Général Leclerc, Saint-Brieuc Tél.  02 96 61 09 04.

1, rue Fulgence-Bienvenüe, zone commerciale de Langueux.

 

 4 – Au levain briochin

David Tabouret maitrise parfaitement la technique du levain … et des autres ingrédients pour réaliser des feuilletages à tomber! Pour preuve, la ribambelle de distinctions et prix glanés au fil des ans, notamment celui de meilleur croissant des Côtes d’Armor. Nous on est fans de sa brioche au caramel, de ses pastels de nata et de son pain de seigle feuilleté.

9, rue Pierre le Gorrec, Saint-Brieuc. Tél. 02 96 33 13 08

5 – « Au fil du couteau » avec Sébastien Peuvrel

Rien ne le prédestinait à briller au fil du couteau ! Fils de marin malouin et peu motivé par les études, il trainait son ennui d’ado jusqu’au déclic d’un stage en charcuterie. Une passion est née ! S’il se fournit essentiellement en Bretagne, il franchit souvent le Couesnon pour participer à des concours. Plus de 520 à son actif et un nombre fou de prix – notamment champion de France de boudin blanc, de pâté de foie, de tripes, de rillettes ! Sans compter les médailles d’or pour la choucroute et les trophées pour le foie gras (de volatiles des Pays de la Loire). Comme il le dit « on ne devient pas champion par hasard ».

10-12, rue de la Corderie. Ouvert du mar au sam de 8 h 30 à 13 h et de 16 h à 19 h 30. Dimanche matin, de 9 h à 13 h. Tél. 02 96 70 66 95

 

6 – Serge Abalain, le roi du kouign aman

Après quelques années dans le sud, il a repris la pâtisserie Quinton… et sa recette de chocolats Saint-Jacques – ouf ! Il fait un kouign aman à tomber et développe d’autres merveilles à base de miel de la baie de Saint-Brieuc, de sarrasin et du Boujaron de Binic (le « calva » local)

Du mar au sam.  7, rue Glais Bizoin, Tél. 02 96 33 32 63

7 – Étienne Hück et le pot de terre

Parti du Légué pour faire son tour du monde à vingt ans, il est revenu au pays et s’est installé dans un bel entrepôt du XV e s. où il crée de magnifiques poteries utilitaires ou décoratives, telles ces épis de faîtage typiques du coin. Son espace étant vaste, Étienne accueillait ses coups de cœur à l’étage : photographes, verriers, tisserands ou sculpteurs (je le dis à l’imparfait car il le fait moins, mais au Légué, la relève est assurée) Rue du Grenier à sel, Port du Légué. Tél. 02 96 33 81 02

Alors zy va à Saint-Brieuc ?

Yesss, of course ! Je vous ai sélectionné trois bonnes occasions (mais y’en a plein d’autres !)

8- Street art : just do it !

L’asso Just Do Paint donne un coup de jeune au centre de Saint-Brieuc. Né de la volonté de Brinks, alias Bertrand Keravis, décorateur à fond sur des projets éducatifs et sur son asso Event MakerZ, le premier festival a reçu trente-cinq artistes graffers et DJ, stars internationales et jeunes pousses bretonnes. Les œuvres pérennes continuent à investir et réveiller les murs de la ville.  Notez les dates du prochain festival : du 18 au 21 juin 2020. Tél. 06 08 04 14 04  www.justdopaint.fr 

9 –  Art Rock

Ce festival interdisciplinaire marie avec bonheur le rock et la street-food de qualité avec Rock’n toques. Let’s dance à la prochaine édition, les 29, 30 et 31 mai 2020. On y attend Philippe Katerine, Izïa, Tinariwen, Morcheeba, Glauque, Caballero & les Jeanjass, MNNQNS……

www.artrock.org

 

10 – Festival Photoreporter

Magnifiques rencontres du photojournalisme. Au port et dans la ville. Si l’agglo est à l’initiative du projet, ce sont des financements privés qui permettent sa pérennité. De mi-octobre à mi-novembre.

www.festival-photoreporter.fr

 

Mais on dort où ?

Dans le billet #2, je parlais de l’hôtel Edgar dans un bel hôtel particulier au cœur de la ville. Si vous cherchez un lieu hors cadre, super chic mais sans déco-kon-voit-dans-tous-les-magazines, je vous recommande chaleureusement le Château de Bonabry, aux portes de Saint-Brieuc et à deux pas de la plage et des dunes. Admirablement meublée et décorée, cette demeure édifiée aux XVI et XVII e s. est dans la même famille depuis des générations. Monsieur et madame de Kerdaniel racontent une foule d’anecdotes et livrent leurs tuyaux pour découvrir la région. Ouvert de la Toussaint à Pâques et vacances de Noël. Hillion. Tél. 02 96 32 21 06

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *