Faire le tour du Globe

« Malheur au voyageur qui aurait fait le tour du globe ». D’accord, elle est un peu sortie de son contexte (le Génie du Christianisme) mais j’adhère d’une certaine manière à l’idée de Chateaubriand : j’appréhende le jour où j’aurais fait le tour du Globe, celui où la cuisine d’Aymeric Kräml me lassera. Lire la suite…

Par MCB, il y a