L’association Carré VIP-Vieilles pies a lancé un appel aux femmes (membres ou pas) de l’association pour continuer à se stimuler les neurones en cette période de confinement.

Deux axes de création sont proposés, artistique ou littéraire.

Voici le mail qui a été envoyé par l’association :

« Suite à quelques échanges entre vieilles pies (ben oui, ça bavarde ces bestioles là!), nous sommes convaincues de la nécessité de se stimuler, car une fois qu’on aura fini de récurer sa bicoque et/ou son jardin et pour éviter de rester avachie toute la journée dans son nid, il faut s’occuper les mains et les neurones. 

Alors voilà, nous avons deux saines activités à vous proposer : 

– L’écriture d’un texte, lié à la façon de vivre votre confinement. Une observation (les oiseaux y jouent un rôle important, semble-t-il!), une lecture, un plat mitonné, un tuyau, une expérience (avec vos parents, des voisins … ou la maréchaussée!), etc… Faites comme l’oiseau, c’est libre ! Exercez votre plume et envoyez-nous vos textes qui seront publiés sur le mcblog (qui doit à terme fusionner avec celui de la Vieille pie). S’il y en a beaucoup, on vise la publication quotidienne. Sinon, deux ou trois fois par semaine (et on parle d’une éventuelle publication papier après !)

– la création artistique. Vous maniez la plume, le crayon, le pinceau, les ciseaux, l’aiguille, l’objectif ? Lancez-vous en vue d’une expo collective qui se tiendra le premier vendredi post-confinement à la galerie MiM, rue du Dr Joly. Une oeuvre max par personne … sauf s’il n’y en a pas beaucoup ! Pas de jury, pas de sélection, juste le plaisir de s’exprimer. Nous sommes évidemment dans l’incapacité de vous proposer une date, mais on a hâte de vous rassembler ! »

Déjà, les réponses affluent. Dominique Brunier a été la plus rapide. Dominique est violoncelliste et participe à diverses formations, dont les DS avec Sylvie Jourdan. Elles ont été invitées de l’émission Carré VIP- Vieilles pies que je vous invite à (ré)écouter ICI


Voici le poème de Dominique:

Au bord  de mon non balcon,  petite pensée

J’ai posé mes valises
tout aux creux de mes rides
comme on pose une balise
sur un quai de gare vide

J’ai tourné sept fois les pieds dans mes chaussures
avant que de marcher en rond, sur mon tapis Rature

 J’ai monté cent fois mon escalier intérieur
…me vider l’esprit …
j’ai trouvé l’âme antérieure de mon violon-celle
mardi jeudi lundi vendredi mercredi samedi
…et j’ai sauté dimanche..
… suis restée en  robe de nuit
…pour retrouver mes Elles
de mon non balcon je scrute l’extérieur
peut être me retrousser la manche ?

Dom Brunier 19/03/vinvin 

Contact:
brunier.dominique@gmail.com


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *