À Vitré, on se régale (3)

On embrasse Mamie… Mesure !

Maud et Amandine ont investi le bel espace d’une ancienne banque pour développer un projet où co-existent une épicerie en vrac, essentiellement bio, des cosmétiques en pain, un café Causette et un espace pour des goûters d’enfants créatifs. Pour faire bonne mesure, on se régale d’un plat en bocal à l’heure au déjeuner,.

1, rue de la Borderie. Tél. 02 99 74 95 60

 

On fait son marché

Les « vieux » Vitréens regrettent qu’il ait quitté la place Notre-Dame mais il a conservé son pittoresque et son fabuleux choix de producteurs. Tout sourire et fiers du travail bien fait. J’ai tout gouté ! La brioche du Petit Fournil, les légumes et fruits cultivés en bio-dynamie par Odette et Dominique (trop sympas !), le kouign-amann de Fleur de Lupin, la bière de la Brasserie du Tonnelier, les fromages frais et affinés de la Ferme du Mézard… Et avant d’aller prendre l’apéro à la terrasse du Coligny, on a acheté des beignets de manioc à Kaylenn, traiteur sénégalais.

Lundi et samedi matin

More ?

Côté tables, je n’ai malheureusement pas pu tester celle du 18ème, très beau restaurant dans un hôtel particulier (5 rue de la Tremouille, 02 99 75 29 03) mais je peux vous dire que l’accueil est extrêmement sympathique.

Encore un mot sur l’Odorico, le plus spectaculaire bar restaurant de Vitré, l’ex Chêne Vert, à qui les nouveaux propriétaires ont donné le nom du célèbre mosaïste rennais qui a fait notamment les sols. Accueil super sympa !

Je n’en dirai pas autant du Magic (11 rue de la Tremoille) ancienne banque restaurée à grands frais pour y faire le seul 4étoiles de la ville. Transformation réussie mais accueil moyen (« C’est pas l’heure », « la patronne n’est pas là », « repassez », toussa… Bref, j’oublie !)

On se régale … les yeux !

Achille Josse et Claire Badier forment un charmant couple créateur de joaillerie : titulaire d’une licence en archéologie pour elle, d’une licence en breton et civilisation celtique (après un C.A.P. en métallerie serrurerie) pour lui. Formés à la renommée école Tane à Ploërmel, ils se sont perfectionnés dans de prestigieux ateliers parisiens.

L’Atelier du feu secret. 24 B rue de la Poterie. Tél: 02 99 74 75 58

 

On se régale … les yeux ! (bis)

Marie Piétin a lâché son travail de laborantine pour se consacrer à sa passion du cartonnage. D’abord en donnant des cours chez elle. Puis, constatant qu’elle s’épanouissait davantage dans la création, elle s’y adonne dans son bel atelier où elle répond à de multiples commandes : albums, livres d’or, supports de menus, encadrement, rénovation de boitage ancien, prototypes… et fait un carton!

Atelier Marie Saint-Aubin 33 rue Notre Dame. Tél. : 06 33 86 39 57

NB : vous pouvez retrouver ces sujets illustrés par les belles photos de Thierry Pasquet, dans le n°110 de Bretagne Magazine. En kiosque de mi octobre à mi décembre 2019

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *