La meteo actuelle invite moins à la fréquentation des terrasses,  certes. Mais elle est souvent pessimiste et le soleil darde plus souvent ses rayons que ce que nous annonce señor meteo ! Par ailleurs, les terrasses sont souvent dotées de grands parasols ou d’abris toilés pour se rire des gouttes de pluie. Cette fois encore, j’ai sélectionné mes trouvailles les plus sympathiques, souvent hors-piste – car vous n’avez pas besoin de moi pour aller sur le Mail, place des Lices ou rue Saint-Georges à Rennes. Je vous emmène dans trois lieux loin du centre à Rennes, trois adresses magnifiques à Dinard et quelques-unes en route, à Hédé ou Pleudihen, histoire de prendre la tangente aux embouteillages.

Le bar-resto Le Teddy’s. Marie dit qu’elle a le plus grand jardin de Rennes – moi je pense que c’est la Marmite Sénégauloise, rue Danton, mais bon, on va pas chipoter ! De toutes façons, comme Adama, c’est la reine de l’accueil. Elle ouvre dès 7h le matin et ferme à 19h, sauf le samedi où on peut se poser jusqu’à 23h. Vous êtes seul-e ? Un petit coup de blues ? N’hésitez pas à y aller ! Marie propose deux formules : paix royale ou partage de tablée, avec des gens super sympas. En cuisine, Jean-Charles prépare une formule du jour au déjeuner du mardi au vendredi, avec des produits frais. Consultez leur page Facebook, diverses activités sont proposées, karaokés, concerts, barbecues, jeu de palets… Il y aussi l’option farniente dans un transat. 121, rue de Vern. 09 52 25 44 68 https://www.facebook.com/barleteddys/

 L’Atypik. Autre lieu qui cultive l’art de l’accueil et du bien-vivre ensemble – à la place du Ch’ty bar. David et François en font effectivement un lieu atypique (créé sous forme de SCIC – société coopérative d’intérêt collectif), ouvert 7 jours sur 7 pour déjeuner (circuits courts, produits locaux, formule végé) ou pour des tapas le soir (accras de morue caviar d’aubergine, houmous, mozzarella di buffala, tataki de bœuf soja et coriandre, planches de charcuterie italienne ou pata negra, fromages de Nouvoitou…). A déguster en terrasse sur rue, ou celle plus tranquille sur cour. Avec un vin bien sélectionné et conseillé par François. Si le temps est vraiment pourri, l’intérieur offre un cadre cosy et chaleureux avec son mobilier chiné et des expos temporaires. Des concerts fréquents alternent piano-jazz, guitare ou… DJ péruvien (ne pas rater ça, le 1er juillet) ! Mise en place de repas suspendu à la rentrée. 6, bd Laennec, Rennes. 02 90 56 05 58 https://www.facebook.com/Latypikbzh/

Le Coco Thym. Créé par Catherine, grande voyageuse, experte en cuisine indienne, c’est un incontournable du quartier du Vélodrome. Les habitués raffolent de la cour et du jardin qui se cachent derrière cette maison du XIXe siècle. Un havre de paix, coloré et chaleureux où ça tchatche aisément d’une table à l’autre. À la carte, très cuisine du monde, s’ajoute la possibilité de barbecues – poisson ou viande. Découvrez la carte quotidienne sur  https://www.facebook.com/coco.thym/

Le Coco Thym, 4 rue Alphonse Guérin, 02 99 63 48 47

Pour le week-end ou les RTT, on fonce à Hédé où je connais trois terrasses top !

La Petite Porte. Ce beau relais de poste de la fin du XVIIe siècle se caractérise par une immense cheminée où Pierre cuisine tout (tripes, andouillette, pieds de cochons, brochettes, entrecôtes). Végétariens, passez votre chemin ou venez boire un verre sur la terrasse urbaine. Ouvert du mercredi au dimanche – le jour du Seigneur, c’est plat unique : poulet-frites ou moules frites en saison. Ambiance sympa et décontractée. Vivement que les concerts reprennent ! 23, place de la Mairie, 02 99 37 09 31. https://www.facebook.com/LaPetitePorte/

Le Colvert. La magnifique terrasse face à l’étang de Hédé se prête à de joyeuses agapes dans un esprit guinguette. L’ardoise décline les propositions du jour : viande, poisson ou végé, préparés dans une tonalité cuisine du monde. Régulièrement, des animations s’y tiennent. Pour les connaitre, consultez https://www.facebook.com/lecolverthede

Lieu-dit Ville-Neuve, Hédé. 02 99 45 44 48

L’Ille Flottante. La maison de l’écluse de la Madeleine s’est transformée en « resort » de bord de canal où une collection de bateaux assure des hébergements au charme fou. La boutique vend des produits locaux dont des bières à siroter dans ce site champêtre merveilleux  https://www.illeflottante.com/

Maintenant, on file vers la Rance.

Premier arrêt à la Cale de Mordreuc, idéalement situé au bout de cette cale qui fut longtemps fréquentée par Joséphine, facétieux veau marin, décédée au printemps dernier https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/dinan/josephine-le-phoque-emblematique-de-la-rance-est-decedee-25-04-2021-12740362.php

A la terrasse du restaurant, on s’attable pour déjeuner du mardi au dimanche ou pour diner le vendredi et le samedi. Les photos sur https://www.facebook.com/Cale-De-Mordreuc-169586796441108/ sont très prometteuses !

Prochaine étape, Saint-Suliac. Mais que vois-je ? ou plutôt que ne vois-je pas ? La jolie caravane vintage de la Cabane à manger a disparu ! Renseignements pris, elle a traversé le barrage pour s’installer au port de Dinard. L’esprit est le même : on y mange des petits plats cuisinés avec les meilleurs produits du coin. Le soir à l’apéro, on partage des assiettes entre amis et le midi, en famille, on se jette sur les tapassiettes. Quai de la Perle, ouvert 7j/7 de 9h à 21h30. https://www.facebook.com/lacabaneamanger/

Puisqu’on est à Dinard, je vous suggère deux autres adresses face à la mer, une décontractée et une très chic.

Le Carthagène, sur le Quai du Prieuré, près de la piscine en plein air. Idéal pour déguster une salade fraîcheur ou siroter une bière, affalé dans une chilienne, avec Saint-Malo à l’horizon. 02 23 17 26 91

Dans un autre genre – chic mais pas coincé – le Grand hôtel Barrière a l’art de cultiver la distinction en toute décontraction. Il vient de rouvrir. Sa terrasse offre un cadre idyllique pour savourer un cocktail les soirs d’été. Le dimanche, il y est servi brunch exceptionnel. En juillet et août, la carte proposera des plats dans un esprit street-food. https://www.hotelsbarriere.com/fr/dinard/le-grand-hotel/restaurants-et-bars/les-terrasses-du-333.html

 

Et côté normand? 

C’est plus fort que moi, je ne peux pas m’empêcher de franchir la Rance … et le Couesnon ! Cette fois, je vous recommande l’îlot Gourmand à Carolles plage. Tout près de Jullouville. Et tout proche de la plage mais sans vue sur elle mais avec une nouvelle terrasse. La carte est simple et correspond bien à l’esprit playa – holidays. Sympathiques assiettes de fruits de mer pour l’apéro. 10 Chemin des Pêcheurs. 06 36 16 73 68 https://www.facebook.com/L%C3%AElot-Gourmand-Carolles-110295447348290/

Bon week-end ! Arriverderci (mon prochain billet parlera de terrasses italiennes !)

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *